L'Enigme Victoria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Enigme Victoria

Message par Icecool le Lun 7 Juil - 14:53





avatar
Icecool
Philosophus
Philosophus

Nombre de messages : 88
Age : 42
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 01/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enigme Victoria

Message par Icecool le Jeu 10 Juil - 17:36

Introduction


Le sweat et le jean de Marc avaient pris une teinte grise uniforme. Couvert de striures noirâtres, le visage du garçon était couronné d’un trichome couleur de plomb, fait de poussières, de toiles d’araignée et de débris bizarres. On eut dit qu’il venait de passer deux heures à ramper dans une bauge. En le voyant débouler dans l’escalier, Laetitia eut un sursaut.

- Beuark ! fit-elle. D’où tu sors ?

- Du grenier ! Je cherchais le vieil atlas et en fouinant j’ai trouvé une enveloppe jaunie dans un tiroir de l’armoire : elle contenait de drôles de papelards…

- Quoi donc ?

- Dis donc, Laetitia, je ne pensais pas qu’autant de poussière puisse s’accumuler sur…

- Ah, la barbe ! Je ne te demande pas comment tu t’es Sali. C’ était quoi ces papiers ? Dis-le-moi !


Chapitre 1


Marc Catelain avait dix-sept ans et sa sœur Laetitia presque seize. Malgré leurs chamailleries, ils étaient inséparables et, comme d’habitude, les vacances scolaires se passaient en famille, dans la maison ayant appartenu aux grands-parents, à Sers, en Charente. Marc força Laetitia à s’accroupir à ses côtés. Puis il tira une liasse de vieux papiers de sous son sweat…

- J’ai commencé par lire ça, dit-il en désignant quelques pages noircies par une écriture fine et penchée.

- Qu’est-ce que ça raconte ?

- Ces lignes ont été écrites par notre arrière-arrière-arrière grand-père, Louis Catelain, notaire à Angoulême, qui mourut en 1886 à l’âge de soixante-douze ans. Il les destinait à son fils Henri, celui qui a été décoré pendant la Guerre de 70, et à son petit-fils Mathieu. Ce dernier, artiste peintre féru de sciences, habitait lui aussi à Sers, et a été mobilisé en 1914 comme officier de réserve. Tu sais, papa a dit que c’était un vrai héros et qu’il s’était distingué près des marais de Saint-Gond en Septembre 1914. Mathieu Catelain a été tué pendant une permission, en Janvier 1916, Rue Haxo à Paris, par une bombe lâchée d’un zeppelin. Pas de bol, hein ?

- Oui bon ça va, je connais l’histoire, l’interrompit-elle. Viens-en au fait, Marc !

- Tu vas voir que l’héroisme familial a une importance dans cette affaire, ma vieille ! Mais tu as raison, il vaut mieux que je commence par le début.

Marc s’adossa contre la cloison et allongea ses jambes. Puis il expliqua…

Le récit nous amène en Argentine, il y a très longtemps. A l’époque, il y avait dans la région du Gran Chaco un village d’Indiens qui possédaient une pierre sacrée. Ces Indiens disaient qu’elle était descendue du ciel et qu’elle avait des pouvoirs magiques.

- Des pouvoirs magiques ? Lesquels ?

- Ceux de donner force et courage à qui la possédait, lui garantissant la victoire sur ses ennemis.

- Peuh ! superstition !

- Attends la suite. En 1576, Hernan Mexia de Miraval a vu cette pierre sacrée et en a fait le récit. Depuis, on a même localisé l’endroit où elle était tombée…

Marc consulta une page du cahier et enchaina :

- 27°28’ de latitude sud et 60°35’ de longitude ouest. Puis on ne sait comment, à partir de 1812, cette fameuse pierre de 2,6kg aurait été en possession du général José de San Martin. Peut-être les Indiens la lui avaient-ils donnée pour qu’elle l’aide à débarrasser le pays de l’occupant espagnol…

- San Martin ? l’interrompit-elle en ouvrant de grands yeux interrogatifs. Connais pas… Qui c’est ?

- Fier de ses connaissances toutes fraiches, Marc prit un air avantageux :

- Avec Simon Bolivar, José de San Martin était le plus grand héros des guerres d’indépendances sud-américaines. Il a chassé les Espagnols du Chili, puis est entré à Lima pour déclarer l’indépendance du Pérou. On a affirmé que ces victoires avaient été remportées grâce à la pierre sacrée, appelée… euh… attends, que je retrouve…

Le garçon tourna encore quelques pages et lut :

- Voila : Victoria de Campo del Cielo. Ou plus simplement, « la Victoria ».

De sa liasse, le garçon tira une image sépia et la tendit à sa sœur.

- Tiens, voilà la Victoria.



La photographie montrait une pierre en forme de « L ». Etait-ce l’aspect suranné de la photo ou ce que la jeune fille venait d’en apprendre ? Laetitia se sentit envahie par un trouble étrange. D’où venait cette météorite ? Pendant combien de millions de siècles avait-elle ainsi erré dans le vide intersidéral glacé, et combien de milliards de kilomètres avait-elle parcouru ? Avait-elle survolé des mondes habités ? Depuis son arrivée sur Terre, quelles convoitises avait-elle exacerbées ? Son souvenir sacré perdurait-il dans les replis sombres de la mémoire des villageois du Gran Chaco ?

Laetitia s’ébroua, comme pour chasse de vertigineuses pensées, et rendit la photo à son frère. D’une voix un peu altérée, elle dit :

- Elle me fait un drôle d’effet, ta Victoria, Marc. Où est-elle aujourd’hui ?

- En France, répondit le garçon. Le général José de San Martin s’était retiré à Boulogne-sur-Mer en 1824. C’est là que Louis Catelain a fait sa connaissance à l’occasion d’un voyage. Ils sont devenus potes, et, en 1848, deux ans avant sa mort, le général lui a donné la Victoria. Plutôt sympa, non ?

Laetitia éclata de rire :

- Ah ça y’est, je comprends : tu veux me faire croire que nos aïeux Henri et Mathieu étaient des guerriers d’enfer, des espèces de Rambo, grâce à la Victoria ?

Marc se pencha vers elle, fronça les sourcils et prit une voix sépulcrale :

- Qu’en savez-vous, misérable mortelle ? Auriez-vous déjà oublié la bague maléfique d’Henri de Monfreid, les graviers de Saint-Michel-des-Andaines et le sort étrange des découvreurs de Toutankhamon ?

Laetitia leva les yeux au ciel et imprima sur son visage un air de commisération attristée, puis elle grinça :

- Dis-donc, Marc, vas-tu enfin te décider à me dire où elle se trouve, cette fichue pierre ?

- Ça vient. En 1914, le brave Mathieu Catelain, au moment de partir à la guerre, a laissé une sorte de testament à son fils Denis, notre grand-père, alors âgé de dix-sept ans, pour lui préciser l’emplacement de la cache de la pierre. C’est là que l’affaire devient excitante : ce testament à la forme d’un code secret. Regarde…

Marc étala quelques feuillets recouverts de sigles, textes, chiffres ou illustrations. Laetitia en prit un au hasard et l’étudia quelques secondes, puis elle releva la tête et demanda :

- C’est quoi, ces trucs ?

Le garçon fit un geste de la main au dessus des papiers disposés en éventail devant lui.

- Mathieu dit qu’il a composé des énigmes qui permettent de retrouver la Victoria, et qu’il les a cachées dans trois endroits différents de la maison. Ce que tu vois là, c’est la première partie, l’enveloppe porte le numéro 1…

Grand-père Denis l’a sans doute retrouvée puisqu’elle était rangée dans le tiroir de l’armoire.

- Tu veux dire qu’il n’a pas été fichu de mettre la main sur les autres énigmes, ni même de les décrypter ? Ça alors, une météorite sacrée, adorée par des Indiens, et qu’un fameux libérateur a trimbalée dans toutes les bastons sud-américaines du XIXème siècle, ça aurait pourtant dû l’exciter, le pépé !

- Maman et papa nous on dit que c’était un pragmatique qui détestait le mystère et l’insolite… Mais on peut essayer, nous ; on peut fouiller la maison de fond en comble. S’il y a d’autres enveloppes, on les trouvera. Et lorsqu’on aura localisé la Victoria, on tentera de se rendre sur place…

- Euh oui, très bien, mais si le Denis n’a pas réussi, durant toute sa vie, a décrypter les énigmes, je vois mal comment on pourrait venir à bout du contenu de trois enveloppes…

- Essayons, qui ne tente rien… Regarde, voici les premières énigmes...



Chapitre 2

- Les premières énigmes de l'enveloppe ne me semblent pas bien compliquées, dit Marc, cependant dubitatif.

- Oui mais à quoi vont bien pouvoir nous servir ces petites trouvailles, rajouta Laetitia. Un date, un lieu un fait, un emplacement : tant de choses ont pu être modifiées ou disparaitre depuis que Mathieu a concocté ces énigmes ! Tu ne penses pas que notre "jeu" est voué à l'échec ?

- Qui ne tente rien n'a rien... Et tout ne me semble pas aussi simple qu'il y parait ; le grand-père Denis a bien du songer au contenu de cette première enveloppe et si ça se trouve, il a modifié discrètement certaines choses avant de la laisser s'endormir dans son tiroir...

- Regardons les énigmes suivantes, alors... Et n'oublions pas que l'une de ces énigmes devra nous dévoiler l'emplacement des autres enveloppes.




(A suivre…)


Dernière édition par Icecool le Dim 13 Juil - 12:41, édité 9 fois
avatar
Icecool
Philosophus
Philosophus

Nombre de messages : 88
Age : 42
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 01/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enigme Victoria

Message par Invité le Jeu 10 Juil - 19:23

Ice, tu sais que tu es en train de parler tout seul ?



La ferme !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enigme Victoria

Message par Icecool le Ven 11 Juil - 8:18

C'est la parole qui est d'or, et le silence est de plomb...

Une petite histoire et un peu de remue-méninges, juste pour passer le temps...



Sans parler de ça ...

http://colors.over-blog.net/ Shocked


study drunken green confused affraid jocolor
avatar
Icecool
Philosophus
Philosophus

Nombre de messages : 88
Age : 42
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 01/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enigme Victoria

Message par mrrire22 le Ven 11 Juil - 22:30

Tu as le cerveau en ébulition à ce que je vois Icecool c'est génial je trouve Very Happy.

Pour ma part je te lis même si je ne répond pas Wink.
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enigme Victoria

Message par Invité le Ven 11 Juil - 22:50

C'est amusant, moi j'ai fait l'inverse !






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enigme Victoria

Message par Icecool le Sam 12 Juil - 6:56

Début identique et plus qu'inspiré par ce concours (les dessins illustratifs ne sont pas de moi même si je suis capables de les faire)... mais la suite ???????? green confused

Jr n'allais quand même pas reprendre de A à Z une série d'énigmes où les réponses sont dispo à chaque coin d'Internet... study scratch

Ainsi, l'illustration en haut de page est elle déjà un "inédit" contenant son lot d'indications...
avatar
Icecool
Philosophus
Philosophus

Nombre de messages : 88
Age : 42
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 01/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enigme Victoria

Message par Icecool le Dim 13 Juil - 12:08

Enigmes 3 et 4...
avatar
Icecool
Philosophus
Philosophus

Nombre de messages : 88
Age : 42
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 01/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enigme Victoria

Message par Invité le Dim 13 Juil - 21:19

Effets de manche !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enigme Victoria

Message par mrrire22 le Sam 10 Jan - 19:23

Bonsoir,

J'ai changé de place ce sujet qui n'était pas visible par tous et toutes jusqu'à maintenant et je trouve cela dommage Smile.

Bonne recherches et amusez-vous bien!
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enigme Victoria

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum