Les embrouilles de Lecter

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 11:28

Alros pour un passage que j'ai tout de même essayer de comprendre voici ce qu j'ai trouvé:

La Progressif ou syndrome d’Huntchinson-Gilford est un syndrome génétique rare de vieillissement prématuré, entraînant une apparence particulière dès l’âge de deux ans.

aussi appelé protegia comme le signalait pounette.

Sinon pour les chaussette de Bertlmann, je connaissait plus l'exemple des chaussette pour définir ce qu'on appelle l'axiome du choix en mathématique et qui est présent partout d'ailleurs sans lui nous ne pourrons jamais faire de choix. Cependant, il y a un problème dès qu'on arrive au niveau quantique de la chose en effet, il n'y a pas toujours de choi un objet peu à la fois être dans deux état différent mais en même temps. Du coup, nous retrouvons la fameux chat qui est ni mort ni vivant mais dans un état qui lui permet d'être à la fois mort et à la fois vivant, nous ne pouvons plus faire le choix entre les deux.

Sinon je reviens sur leJingle Bell du golem de Lecter. Dans ce post il fait référence à l'inégalite de Bell (d'où le jingle Bell la fin avecl e golem....) qui sert entre autre à mettre en évidence qu'il existe une variable cachée qu'il faut prendre en compte lorsqu'on effectue certaine exprience sur les photons et les spin (haut ou bas car il n'y a que deux position poru un spin sauf si nous passons en quantique où aujourd'hui nous sommes capable d'avoir 6 photon en spin à la fois haut et bs mais ceci est une autre histoire). Mais cette théorie s'appuie sur la théorie d'Einstein dite de la séparabilité fait à partir de ces travaux sur la relativité restreinte et non général d'ailleurs: Voici la conclusion de l'épérience sur l'Inégalité de Bell:

Le théorème de Bell montre que l’hypothèse selon laquelle la mesure du spin d’un photon n’a aucun effet sur la mesure du deuxième photon doit être abandonnée. La séparabilité d’Einstein, qui stipule que tout système est indépendant d’un autre système dont il est séparé spatialement, ne peut tenir à moins de rejeter les prédictions de la mécanique quantique. Ce résultat ne condamne pas toutes les théories de variables cachées, mais seulement celles qui sont locales.

Malgré l’élégance de ce résultat, il est difficile de le vérifier expérimentalement. En effet, la corrélation parfaite entre les deux photons, qui est toujours respectée en théorie pour un état de singulet, ne l’est pas toujours en pratique. Les imperfections des détecteurs et du montage expérimental font en sorte que les expressions suivantes ne sont pas toujours satisfaites en laboratoire.

Pour ce qui est de l'holisme, c'est un point de vu cher à Mr Contal en effet, c'est exactement le point de vue qu'il utilise pour sa quête, je vous recommande ce que nous dit wikipédia sur l'Holisme, j'avais effectué cette recherche lorsque nous avions parlé de la rectoversion pour approfondir un peu lesujet. Je vous en conseille donc la lecture qui est fort intéressante même pour l suite de notre quête pour cuex qui aime bien approfondir Very Happy.

Les deux post de lecter ce faisait donc bien écho parlant tous les deux de la causalité, de l'interdépendance, du théorème de Bell ainsi de la la théorie de la séparabilité d'Einstein Very Happy.

Au fait je reviens sur mon délir avec les chaussette et l'axiome du choix (délire mathématique j'entend Very Happy Car ceci est un axiome bien réelle). En effet les chaussettes de Bertlmann font référence elles aussi à l'inégalité de Bell Very Happy. Le post suivant vous donne toute la déscription de l'expérience en question Very Happy
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par (DDéS) le Ven 27 Juil - 11:30

faut pas le titiller le gentil Mrrire! lol!
avatar
(DDéS)
Lilith l'Eponge
Lilith l'Eponge

Nombre de messages : 198
Age : 52
Localisation : à la cuisine ...hihi
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 11:31

Voici donc l'expérience en question pour les chaussette de Bertlmann:

3. Les chaussettes de M. Bertlmann

Nous exposerons maintenant l’inégalité de Bell à l’aide de l’analogie des chaussettes de M. Bertlmann. Cette analogie a été rédigée par Bell et a été publiée dans le Journal de physique en 1981. Cette analogie permettra de mieux comprendre comment les inégalités ont étés construites, même si le résultat final est le même.

Le Dr Bertlmann est un chercheur qui est préoccupé par les caractéristiques physiques de ses chaussettes. Il procède donc aux tests suivants:

Test a: lavage pendant 1 heure à O °C
Test b: lavage pendant 1 heure à 22,5 °C
Test c: lavage pendant 1 heure à 45 °C

Il est particulièrement intéressé par le nombre de chaussettes qui sortiront intactes (résultat positif) ou qui seront détruites (résultat négatif) par un lavage prolongé à ces différentes températures. Il note donc n(a+b-) le nombre de chaussettes qui passent le test a et qui échouent le test b. Il réécrit ensuite cette expression en termes de deux sous-ensembles, soit celui de chaussettes qui passent a, échouent b et passent le test c, et celui des chaussettes qui passent le test a et échouent les tests b et c. On peut donc écrire les relations suivantes


n(a+b-) = n(a+b-c+) + n(a+b-c-)
n(b+c-) = n(a+b-c-) + n(a-b+c-)
n(a+c-) = n(a+b+c-) + n(a+b-c-)

Les inégalités suivantes s’ensuivent trivialement:


n(a+b-) ³ n(a+b-c-)
n(b+c-) ³ n(a+b+c-)
n(a+b-) + n(b+c-) ³ n(a+b+c-) + n(a+b-c-)

et donc


n(a+b-) + n(b+c-) ³ n(a+c-)

Avant même d’avoir procédé à une seule mesure M. Bertlmann se rend compte de l’erreur qu’il a commis en rédigeant ces inégalités. Les propriétés physiques d’une chaussette qui a été soumise au test a ont été changées irrévocablement durant ce test ce qui affectera immanquablement l’issu du test b. De surcroît, une chaussette qui échoue un test ne pourra tout simplement plus être utilisée pour un autre test. Le nombre n(a+b-c-) n’a donc aucune pertinence physique. C’est à ce moment que M. Bertlmann se souvient que ses chaussettes sont toujours présentes en paires. Il peut alors effectuer le test a sur la première chaussette A et faire subir le test b à la chaussette B. Les deux chaussettes d’une paire étant identiques, il assume que le résultat du test a sur la chaussette A peut être utilisé pour prédire le résultat du même test sur la chaussette b. Il fait implicitement la supposition qu’un test sur la chaussette A n’affectera aucunement les résultats des autres tests subits par la chaussette. M. Bertlmann fait donc subir le test a à la chaussette A et le test b à la chaussette B. Le nombre de paires pour lesquelles la chaussette A passe son test et la chaussette B échoue son test sera dénotée N+-(a,b) et est égale au nombre hypothétique n(a+b-). Nous pouvons donc écrire une inégalité similaire à celle énoncée plus haut:


N+-(a,b) + N+-(b,c) ³ N+-(a,c)

En divisant cette inégalité par le nombre total de paires utilisées, on obtient une égalité entre les fréquences de chaque résultat. On peut ensuite généraliser cette égalité pour tout lot de paires de bas contenant un nombre quelconque de paires de bas. On arrive donc à une inégalité contenant des probabilités de mesurer chaque résultat:


P+-(a,b) + P+-(b,c) ³ P+-(a,c)

Ici s’arrête l’analogie des chaussettes et commence l’interprétation physique. En effet, si on remplace les chaussettes par des photons, des paires de chaussettes par des paires de photons corrélées, les machines à laver par des polariseurs et les températures de lavage par les orientations de ces polariseurs (a = 0 , b = 22,5 et c = 45 ), alors on retrouve l’inégalité originale de Bell comme énoncée précédemment. Si on remplace les probabilités par celles calculées en première partie, on retrouve une l’inégalité qui est définitivement fausse.

Ceci viens du site suivant où vous retrouverez tout ce dont parlait notre cher Lecter Very Happy à vous d'approfondir si vous le désirez bien entendu Very Happy:

http://feynman.phy.ulaval.ca/marleau/pp/03epr/epr_2/epr_2.html

Alors Obéron comem ca je ne suis pas? Mes études me servent un peu à quelque chose tout de même, sachez-le RazzVery Happy.

"Ce topic risque de passer dans le Centre et de ne plus être considéré comem une embrouille dans peu de temps Razz"
sunny


Dernière édition par le Ven 27 Juil - 11:35, édité 1 fois
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par (DDéS) le Ven 27 Juil - 11:33

Très bien Mrrire , mais où est Brigitte dans tout ça?
avatar
(DDéS)
Lilith l'Eponge
Lilith l'Eponge

Nombre de messages : 198
Age : 52
Localisation : à la cuisine ...hihi
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par bibilol2 le Ven 27 Juil - 11:46

Avec Sylvester?
avatar
bibilol2
Magister Templi
Magister Templi

Nombre de messages : 467
Age : 60
Localisation : Dans l'antre
Date d'inscription : 02/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 11:51

Ma chère (DDéS) pour Brigitte, je dirai que le premier site qui se trouve sur google en tappant brigitte et bell nous donnel a réponse. En effet, il existe une Brigitte Bell qui tiens une ntreprise. Celà nous donne donc une Mme Bell.

Celà fait encore écho à l'inéglité de Bell que Lecter nous proposait plus en avant.

Je sais cette déduction n'appartient qu'à moi et peut être considérée comem alambiquée. Cependant c'est le seul lien que j'ai pu faire pour le moment Very Happy.

Je relis les post surles ondes et vous fait peut-être un troisième post théorique sur l'ondulatoire Very Happy.

"Ha, ils voulaient du théorique et ba ils vont en avoir Razz"
sunny
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par pounette le Ven 27 Juil - 11:52

PETITE REMARQUE :

une variable n'est pas prise en compte pour le test des chaussettes : selon qu'elles seront en fils d'ecosse ou en laine la réponse au test de température de lavage sera différente

En effet si on lave à 45° des chaussettes de laine on ne les retrouvera intactes que dans le monde parallèle où vit le chat irradié


Dernière édition par le Ven 27 Juil - 12:25, édité 1 fois
avatar
pounette
Théoricus Adeptus Minor
Théoricus Adeptus Minor

Nombre de messages : 216
Age : 66
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 12:15

le quantique est basé sur la probailité que ta chaussette ressorte intact ou pas. A un instant t, elle y a exactement la même probabilité entre qu'elle soit intacte ou pas. C'est cette instant là qui amène un raisonnement quantique car tant que tu n'a pas ouvert ta machine à laver, tes chaussette à cette instant là sont axectement dansles deux état en même temps c'est à dire intacte et foutu.

D'aileurs beaucoup de recherche son effectuer dansl e domaine quantque pour amélioré les capacité des ordinateur. Le vbut à termes étant d'avoir un ordinateur qui fonctionne complétement de manière quantique ce qui est un gain de temps inimaginable dans la transmission de données. Mais ceci est une autre histoire.

Revenons à la cloche (=Bell) qui peut avoir aussi comme nom Brigitte cette cloche Razz.

Mais cher Lecter, il y a-t-il un rapprot entre toute cette théorie et les deux dessin du départ car je n'en vois aucun. La théorie sur l'inaglité de Bell était là pour faire jolie et amuser un peu ou y-a-til un réelle rapport avecl e dessin?

§Un tout cas toute la théorie dont vous parliez est en "clair" maintenant. Va donc falloir donné plus de précision surl es rapport avec votre premier dessin et le deuxième que je ne puis lire ne connaissant pas la langue Very Happy.
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par pounette le Ven 27 Juil - 12:34

il y a un rapport avec la suite et fin de khetemet
avatar
pounette
Théoricus Adeptus Minor
Théoricus Adeptus Minor

Nombre de messages : 216
Age : 66
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 12:49

Cette phrase est forcément erronée pour la simple et bonne raison que si c'était le cas Lecter n'aurait pas permis la découpe dans la partie publique Wink.

N'essayons pas de nous disperser mutuellement, j'ai fait un topo général sur les indices clairs de Lecter. Reste à faire les rapprochement avec le dessin ce qui n'est pas forcément gagné.

Dans une recherhce en solitaire et de façon brouillon nous n'arriverons à rien. Seul le partage des recherches et la clareté de celles-ci seront la clé de notre réussite face à cette énigme lecterienne Razz. Ca vous rappelle rien ce discourt? ....

"Un pour tous et tous pour le forum Very Happy"
sunny
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par Invité le Ven 27 Juil - 13:00

Mrrire22 a écrit:C'est cette instant là qui amène un raisonnement quantique car tant que tu n'a pas ouvert ta machine à laver, tes chaussette à cette instant là sont axectement dansles deux état en même temps c'est à dire intacte et foutu.

Ce qui nous amène à cette étonnante conclusion, cher Mrrire22 : Schrödinger, à la différence d'Albert, portait des chaussettes, mais n'en avait qu'une paire avec un collatéral non moins surprenant : son chat ne se lavait pas !

Comme quoi la paresse féline et la mécanique quantique sont deux phénomènes intrinsèquement liés, mais ceci nous éloigne légèrement de notre sujet, tenant compte qu'à un niveau quantique ceci ne signifie rien. Rien étant lui-même porteur d'information !

Mrrire22 a écrit:Mais cher Lecter, il y a-t-il un rapport entre toute cette théorie et les deux dessin du départ car je n'en vois aucun. La théorie sur l'inaglité de Bell était là pour faire jolie et amuser un peu ou y-a-til un réelle rapport avecl e dessin?

Rien n'est écrit, vous le savez, très cher, l'ordonnancement quantique ne le permettrait pas. Et pourtant tout existe et a toujours existé en parfaite simultanéité.

Il y a un rapport très précis entre le dessin du début et les dérives qui ont suivi, vous affrontez une boucle de causalité où tout est dedans, et dehors aussi, en variables locales non-cachées.

Mrrire22 a écrit:Reste à faire les rapprochement avec le dessin ce qui n'est pas forcément gagné.

Non, avec d'autant plus de raison que rien, sauf une chose, ne fait directement référence au dessin.

Connaissez-vous la lettre volée ?

Le postulat est que ce qu'on recherche est caché. Le contre-postulat stipulant que ce qui n'est pas caché est donc ce que l'on cherche, localement du moins !


La réponse précéde la question mais n'existe que par elle. Trouvez Brigitte !



Dernière édition par le Ven 27 Juil - 18:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par magique le Ven 27 Juil - 13:03

mrrire22 a écrit:
"Ce topic risque de passer dans le Centre et de ne plus être considéré comem une embrouille dans peu de temps Razz"
sunny

L'embrouille n'est peut être que dans la présentation, mais elle y est quand même car sans rapport avec le sujet où se trouvait le message!...

mrrire22 a écrit:
Va donc falloir donné plus de précision surl es rapport avec votre premier dessin et le deuxième que je ne puis lire ne connaissant pas la langue Very Happy.

Il s'agit de trois lettres hébraïques qui (comme l'hébreu se lit de droite à gauche comme l'arabe) sont het, mem et aleph.

Euh, non, entre heh, het et tau, la forme est proche, mais le jambage de gauche est pourtant assez significatif et il s'agit de tau et non het.

mrrire22 a écrit:
Cette phrase est forcément erronée pour la simple et bonne raison que si c'était le cas Lecter n'aurait pas permis la découpe dans la partie publique Wink.

D'autant plus qu'avant la découpe, les messages étaient déjà dans une partie publique Laughing
En ce qui concerne la phrase erronée tu fais allusion à ceci :

pounette a écrit:il y a un rapport avec la suite et fin de khetemet

Erronée je ne sais pas, par contre elle est sûrement prématurée car si on attend la suite, nous sommes encore loin d'une fin qui d'un point de vue purement quantique peut avoir lieu ou non, nous ne le saurons que le 13 13 à 13h13 Razz


Dernière édition par le Sam 28 Juil - 7:27, édité 1 fois

_________________
CARPE DIEM
avatar
magique
Magus Aenigma Duo
Magus Aenigma Duo

Nombre de messages : 857
Age : 70
Localisation : VAR
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par Invité le Ven 27 Juil - 13:14

bravo, excellent, la réaction ...est.... bonne mr rirre,là, vous m'avez fait plaisir.

Mais, comme l'a précedemment écrit monsieur lecter, la réponse est comprise dans la question en autre.
Suivez donc mes conseils, jusqu'au bout, souvenez vous des aurores boréales.
votre serviteur, obéron

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par Invité le Ven 27 Juil - 13:28

Magique a écrit:Il s'agit de trois lettres hébraïques qui (comme l'hébreu se lit de droite à gauche comme l'arabe) sont het, mem et aleph

Avancée significative, malgré une petite erreur d'identification bien compréhensible, cher Magique !


En effet j'ai été un peu trop vite en besogne, désolé, c'est maintenant réparé

Un détail cependant : tout n'est que Reflet.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par zippo le Ven 27 Juil - 15:16

Personne n'a évoqué le monstre mangeur de chaussettes (celui qui fait qu'on n'en retrouve toujours qu'une) ...

Fallait bien que je mette un peu de Zipporeté ... ou Zippordeur (;oD)

Sur ce, amusez vous bien sans moi et profitez-en, je vais bien finir par revenir, et je vous retrouverai !

Et bonnes énigmes ...

Bon voyage Zippo et reviens-nous vite car tu vas nous manquer Very Happy

_________________
Le doute est le meilleur ami du sage (si, si, je vous assure, n'en doutez pas !)
zippo l'embrouille - Ouroboros inside

" - ... buvons à notre victoire, Héhéhé !
- MOI JE BOIS ! ET TOI TU PARS TE FAIRE FOUETTER !
- Bien Maaître."

POC in le donjon que tout le monde connaît maintenant.
avatar
zippo
Magus
Magus

Nombre de messages : 1596
Age : 51
Localisation : brugnault les bains
Date d'inscription : 20/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 15:17

Alros revenons au dire de Lecter. Vous nous demandez si nous connaissons La Lettre Volée. Pour ma part la réponse fut non.

Cher administrateur, tout est sur ce forum pourtant, il n'y avait qu'à cueillir les renseignements ici : Khetemet - le Forum du Grand Secret - Gros Bazaar - La Bibliothèque - Dans les auteurs fantastiques, je demande: Edgar A. Poe !!!


Cependant, ne pas connître signifie pas ne pas trouver. En effet, sinon personne ne trouverai les énigmes de Mr Contal vu qu'il est le seul au départ à les connaître. Donc j'ai cherché à savoir de quoi il s'agissait. Après tout qui ne cherche rien ne trouvera rien c'est bien connu Very Happy. Et mes recherches ont abouti à mon grand désespoire. Pourquoi désespoir? Vous allez le comprendre très rapidement à la suite de l'analyse qui va suivre Very Happy.

La Lettre Volée est un texte d'Edgar Alan Poe. Ce texte parle d'une lettre qu'on aurai volée et de sa recherche par un commissaire. La conclusion m'est tombé dessus comme du plomb. En effet, la morale de l'histoire est qu'il ne faut pas chercherà imposer son mode de fonctionnemetn lors d'une recherche mais de comprendre commetn il faut chercher !!!! C'est à dire qu'il faut adapter ses recherches au mode de fonctionnement de celui qui pose la question. Et c'est à ce moment là que je dit "Désolé Pounette!! En effet cette mini-chasse proposée par Lecter va nous servir poru la sutie et la fin de la quête Khetemet totu du moins poru moi en tout cas Very Happy".

Et oui, la douche froide lorsque j'ai compris ce que Lecter cherchait à dire avec cette lettre volée. Il procède exactemetn comme Mr Contal, c'est exactement et purement le même état d'esprit au départ en tout cas.

Je m'explique:

Ici dans cette petite recherche sur la signification du desin, le procédé estl e même qu'avec uner énigme de Mr Contal. Pour la simple et bonne raison qu'il ne faut pas chercher à avoir une connaissance encyclopédique sur le sujet!!! Celà ne sert strictement à rien!!! En effet pouvoir interpréter les dire de Lecter ce que j'ai d'ailleurs fait dans mes deux voir trois précedent post ne sert à rien dans la résolution Very Happy. Et oui à mon grand regret j'ai été duppé par mon cursus Razz. En effet, j'ai appliquer ma méthode e recherche par rapport au information distillé par Lecter. Celà m'a permis de comprendre de quoi il parlait et ainsi d'en donner la signification à tout le monde pour que ceux qui ne suivait plsu puisse re-suivre et ceux que celà n'intéressait peut-être pas puissent en avoir une signification culturelle tout de même. Mais à part celà, ce que j'ai dit ne sert à rien pour comprendre le dssin du début de topic !!!!!!

Et c'est horrible lorsqu'on comprend celà et c'est la même chose pour l'énigme 4 par exempel ou la 3 de Khetemet. Il ne fait pas chercher à appliqué bêtemetn les dire de l'énigme mais chercher à comprendre ce que Mr Contal a voulu mettre ne évidence par rapport à la légende qui lui est liée. En effet, il ne faut pas chercher à comprendrel 'énigme pour elle-même poru la 4 comme la 3 la réponse est radicale, il n'y a pas d'aboutissemnt direct. Ce qu'il fait chercher c'est comprendre l'interdépendance entre les énigme et la légende!!!! C'est à dire le rapport étroit entre les dire de Mr Contal et ce qu'il vaut que nous découvrions à partir d'eux!!!

Et là, c'est la mêem chose, il ne faut pas chercher à comprendre ce que dit Lecter c'est inutil et celà ne servirai à rien. Mais ce qu'il faut cehrcher à faire, c'est comprendre POURQUOI IL L'A DIT. Voilà toute la difficulté d'une énigme en fait et c'est ça que nous prévois Mr Contal lorsqu'il nous dit que internet ne sera peut-être pas d'utilité directe !!! Et en effet, le but va être de cmmencer par comprendre ce que l'on cherche avant de chercher et de prendre du recul par rapprot à l'énigme qui n'est là que pour mettre en évidence un point précis du récit et non l'inverse qui serait que le récitr est juste là pour accompagné l'énigme!!!!

Voici les dire d'Edgar Alan Poe dans son récit La Lettre Volée:
[quote=Edgar Alan Poe]- La police parisienne, dit-il, est excessivement habile dans son métier. Ses agents sont persévérants, ingénieux, rusés, et possèdent à fond toutes les connaissances que requièrent spécialement leurs fonctions. Aussi, quand G... nous détaillait son mode de perquisition dans l'hôtel D..., j'avais une entière confiance dans ses talents, et j'étais sûr qu'il avait fait une investigation pleinement suffisante, dans le cercle de sa spécialité.- Dans le cercle de sa spécialité ? dis-je.- oui, dit Dupin ; les mesures adoptées n'étaient pas seulement les meilleures dans l'espèce, elles furent aussi poussées à une absolue perfection. Si la lettre avait été cachée dans le rayon de leur investigation, ces gaillards l'auraient trouvée, cela ne fait pas pour moi l'ombre d'un doute.Je me contentai de rire ; mais Dupin semblait avoir dit cela fort sérieusement.- Donc, les mesures, continua-t-il, étaient bonnes dans l'espèce et admirablement exécutées; elles avaient pour défaut d'être inapplicables au cas et à l'homme en question. Il y a tout un ordre de moyens singulièrement ingénieux qui sont pour le préfet une sorte de lit de Procuste, sur lequel il adapte et garrotte tous ses plans. Mais il erre sans cesse par trop de profondeur ou par trop de superficialité pour le cas en question, et plus d'un écolier raisonnerait mieux que lui.» J'ai connu un enfant de huit ans, dont l'infaillibilité au jeu de pair ou impair faisait l'admiration universelle. Ce jeu est simple, on y joue avec des billes. L'un des joueurs tient dans sa main un certain nombre de ses billes, et demande à l'autre :« Pair ou non ? » Si celui-ci devine juste, il gagne une bille ; s'il se trompe, il en perd une. L'enfant dont je parle gagnait toutes les billes de l'école.Naturellement, il avait un mode de divination, lequel consistait dans la simple observation et dans l'appréciation de la finesse de ses adversaires. Supposons que son adversaire soit un parfait nigaud et, levant sa main fermée, lui demande : « Pair ou impair ? » Notre écolier répond : « Impair ! » et il a perdu. Mais, à la seconde épreuve, il gagne, car il se dit en lui-même : « Le niais avait mis pair la première fois, et toute sa ruse ne va qu'à lui faire mettre impair à la seconde; je dirai donc:« Impair ! » Il dit : « Impair », et il gagne.» Maintenant, avec un adversaire un peu moins simple, il aurait raisonné ainsi : « Ce garçon voit que, dans le premier cas, j'ai dit « Impair », et, dans le second, il se proposera, - c'est la première idée qui se présentera à lui, - une simple variation de pair à impair comme a fait le premier bêta ; mais une seconde réflexion lui dira que c'est là un changement trop simple, et finalement il se décidera à mettre pair comme la première fois. - Je dirai donc : « Pair ! » Il dit « Pair » et gagne. Maintenant, ce mode de raisonnement de notre écolier, que ses camarades appellent la chance, - en dernière analyse, qu'est-ce que c'est ?- C'est simplement, dis-je, une identification de l'intellect de notre raisonnement avec celui de son adversaire.[/quote]

Ceci confirme mes dires plus hauts. Cette interrogation sur le dessin de lecter sera donc fort utile pour la sutie et la fin de la quête Khetemet comme le sous-entendait Magique à la suite de mes dires catégorique sur l'affirmation de Pounette.

"Il refait l'analyse dans le post suivant sur la quête du dessin!! Sinon les post vont devenir énorme Very Happy"
sunny
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par zippo le Ven 27 Juil - 15:29

Mrrire, "La lettre volée" est citée dans un autre topic de ce forum, plusieurs fois même ... Honte sur toi, administrateur qui ne le savait pas (;oD)

Ce texte nous enseigne en fait que si l'on veut cacher quelque chose que les gens vont chercher, la meilleur façon est de le laisser bien visible, en évidence. C'est en effet une méthode très efficace.

Mais tu as raison, une technique très efficace quand quelqu'un (ton enfant par exemple), te pose une question génante, la réponse la plus pertinente est : Pourquoi me demandes-tu cela ? Car elle permet un vrai dialogue, qui aboutira sur les éléments de réponse attendus sans violence (au sens large) pour l'un ou l'autre.

Bon allez, je me casse ... Bisous à toutes (;oD)

_________________
Le doute est le meilleur ami du sage (si, si, je vous assure, n'en doutez pas !)
zippo l'embrouille - Ouroboros inside

" - ... buvons à notre victoire, Héhéhé !
- MOI JE BOIS ! ET TOI TU PARS TE FAIRE FOUETTER !
- Bien Maaître."

POC in le donjon que tout le monde connaît maintenant.
avatar
zippo
Magus
Magus

Nombre de messages : 1596
Age : 51
Localisation : brugnault les bains
Date d'inscription : 20/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 15:38

Je reviens donc sur notre problème principale c'est à dire la significatino et la provenance du totu premier dessin de Lecter Very Happy. Avec une lenterne bien mise en évidence juste au-dessus par mon post.

La réflexino est donc inverse à celel que j'avias au début. Dommage poru le délire mathématico-physicien, il sera pour une prochaine fois Very Happy. Mais revenons donc à ce que veux que nous trouvons Lecter. Je reprend le mode de recherche à adopter:

Il faut comprendre pourquoi lecter tnous donne tel ou tel chose au vu de la résolution de cette énigme et non comprendre totu bêtemetn ce qu'il écrit ce qui peu être pratique poru suivre quand même Very Happy.

Reprenons, il nous dit que son desin se suffit à lui-même. Si c'estl ecas, elors c'est son thème qui devrait nous aiguiller. quel en est sont thème ???

La mort? Car présence d'un tombeau et d deux cercueils dc'et une possibilité après tout. Un rapprot avec un tombeau soit-disant découvert, il y a quelque année? Peut-être l'hébreux étant présent dans son troisième post nous allons donc en direction de la Terre Sainte, je suppose. Je n'irai pas plus loin pour le moment de peur de netomber dans une analsye trop linéraire du problème.

Je reviens au départ le post qui a suivi ma demande d'explication fut le premier post de Lecter après son dessin et avant le second dessin. Il me répond qu'il s'agit d'humour anglais. La langue de Sheakspear est donc recommander.

Alros cherchons à comprendre, le délire mathématico-physicien au vu de cette phrase là qui parait anodine comme ca juste au départ et qui pourant pourrai contenir bien plsu de renseignemetn qu'il n'y parait. En effet, ce qui suit par sur la théorie de l'inaglité de Bell et dans ses post il met en évidence le fait que dans cette analyse de Bell, il existe des variables cachées pour que le résolutat soit cohérent à la fin. De plus, il nous parle de causalité et d'interdépendance par 'l'hollisme si cher à Mr Contal.

alors alors, je réfléchis surle pourquoi de cetet théorie ici bas. Mais continuons l'analyse les post suivant nous disent que le rapport avec le dessin est infime. Il s'agit donc d'un rapport qui ne figure pas frorcément dans la théorie et peut-être et surement qu'il en est loin de là Very Happy.

Conclusion: Bell=Cloche !!! Voilà l'humour anglais qui se cache derrière cette théorie alambiqué qui ne chercherai peut-être qu'à brouiller les piste.

Alros après, il nous dit de revenir à Brigitte. Curieux, non? Nous n'avons j'amais parler de Brigitte dans la conversation! Et pourtant nous devons y revenir. Celà signifie qu'elel était donc déjà présente avant.... dansle dessin même peut-être après tout?

Brigitte est parfois le nom du cloche. Mais là j'applique mon moe d'analyse et ne cherche qu'a prouver ma déduction de l'humour anglais ou comem je l'avais fait en donnant une Brigitte Bell pour confirmer mes dire sur la présence de l'inégalité de Bell. Or, ce n'est pas comme celà qu'il faut procéder dans une recherche. En effet, il ne faut pas chercher à confirmer ses dires et déductions en orientant les recherches mais faire la recherche qui nous confirmera peut-être nos dire. La démarche et très différente. Souvenez-vous du Mont! Nous cherchions tous et toutes quelque chose de précis hors nous trouvions rien car notre recherche n'était pas assez large et donc beaucoup trop restreint car le but était de chercher une confirmation de nos recherches et non d'effectuer une recherche pure.... Totu est dans la nuance mais c'est radicalemetn différent et c'est dans une réflexion trop ciblé qu'aboutisse les pire erreur. De nombreux mathémtaticiens voulant confirmer leur dire par des postulat on fini par démontrer quelque chose de faux et après il faut accepter de tout reprendre à zéro...

Alors la question est toujours la mêem ui est brigitte et pourquoi est-elle déjà présente? Et sourtout pourquoi c'est elle qui nous donnerai la voie nous menant à ce dessin???

"Les questions sont posées et l'analyse est faite. Maintenant il ne reste plus qu'à concrétiser Very Happy"
sunny
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 16:58

Je continue mon investigation pour Brigitte donc. Après une recherche général je suis tombé chez les Celtes !!!! Mais où va-t-on aller avec cette énigme Very Happy.

La première des fêtes celtiques est Imbolc (lustration) ou Brigantia : C’est une fête de fécondité agraire dédiée à la triple Brigitte4(Bride) ce qui explique que l’Église* l’ai phagocytée en la transformant en “fête de la purification de Marie” la-quelle aurait été assistée dans son accouchement par une hypothétique sainte Brigitte elle aussi colonisée pour la circonstance : ainsi, c’est toujours une histoire de Déesse Mère*, mais encore faut-il savoir – ou avoir envie – de décrypter ces légendes, “pieuses” certes pour les chrétiens, mais destructrices de notre culture, de Nos racines ”europaïennes” !À cette période de l’année, on voit déjà la renaissance de la végétation, et vient alors la lactation des brebis ainsi que l’agnelage. C’est donc une fête de purification après l’hiver, de lustration sous le signe du Trèfle des trois îles de l’Atlantide* bo-réenne (et de Newgrange°) avec l’Assemblée/ des Anciens, le Dag qui se réunit sur le Németon, et un grand festin communautaire* à la gauloise. Autrefois une fête lustrale en l’honneur de la Grande Déesse Brigantia/ Bride/ Brigitte – la Déesse Mère* – patronne des Druides et Bantrui (“druidesse”), Anagan-tios en Gaule et Nerthus en Germanie, déesse aux trois visages, un Trinêtre dont les at-tributs sont l’art de guérison, l’art du feu et l’art de la poésie, bien proche par consé-quent des Charitès grecques où des Grâces romaines. L’objet de cette fête était de mettre fin aux rigueurs et aux souillures de l’hiver.

Le site en question est celui-ci:
http://racines.traditions.free.fr/fet2prin/fet2prin.pdf

Celà nous ammène donc à une Brigitte qui serait soit triple sous les Celtes et considérée comme la Déesse Mère soit à une unique Brigitte qui aurait accompagné marie le jour de la naissance de Jésus. Celà me ramène encore proche de la Terre Sainte.

Je conclu doncp oru le mometn que nous devons chercher en Terre Sainte pour trouver la signification de ce dessin. Le texte hébraïque et brigitte nous y ammenant.

Cependant les cloches viennent de Rome dans la tradition. Car souvenons-nous que le rapprochemetn avec l'inégalité de Bell est ténu mais existe et qu'il y a le fameux humour anglais ce qui me fait rester sur Bell=Cloche. Donc les Cloche revienne de Rome selon la tradition à Paques.

Donc est-ce versl a Terre Sainte ou vers Rome que nous devons chercher? Ce qui devient de plus en plus sur dans la réflexion que j'ai tenu à la suite de l'analyse des dires de Lecter et du thème du dessin que nous allons vers la religions Catholique ou la Gnose peut-être. Mais Brigitte n'étant pas anodine, la relation soit avec les Marie est tentante pour le moment. a moins quej e me fourvoie encore une fois et qu'il s'agit de la piste celtes qu'il faudrait suivre. Cependant à l'heure actuelle de mes recherches. Je dirait qu'il s'agit plus du catholicisme car les cloche ne sont pas très présente dans la religion Celte.

Mais la dernière intérogation et non la moindre l'humour anglais avec Bell=Cloche est-elle la bonne interprétation car sinon nous pourrionsp artir sur les celte totalement avec comme intéprétation Bell=Bélénos. Mais bon puisqu'ilfaut bien choisir à un moment d'orienter les recherches, je suit donc l'anglais pour la cloche et Marie pour Brigitte.

"Qu'en pensez-vous?"
sunny
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par pounette le Ven 27 Juil - 19:35

Pourquoi veux tu absolument trouver la signification de ce dessin mrrire?
Toute la question est là
Je trouve que tu aurais du plutôt prendre l'exemple des jumeaux (un qui part dans l'espace et l'autre qui reste sur terre ) car l'exemple du chat est tristounet (j'aime bien les chats et celui-là est mort dans notre espace temps )

Pour les cloches on a déjà "don don dondaine"
avatar
pounette
Théoricus Adeptus Minor
Théoricus Adeptus Minor

Nombre de messages : 216
Age : 66
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 20:23

Car le premier exemple fut le chat malgré le fait que j'adore les chats et tous les animaux en fait Very Happy

Mais ceci ne fait pas avancer celà. Pourquoi je veux trouver le dessin car ma recherche m'a fait avancer sur une méthode d'investigation que je n'avais pas forcément. Et puis c'est amusant de chercher et rechercher surtout lorsqu'il y a une posibilité de trouver et non des bou de phrase complétement hermétique qui même après recherche ne ^ène à rien. Au moins là, tu arrive à avancer gentillement même si c'est très vague Very Happy. Enfin, le essin est intéressant en lui-même donc j'aimerai trouver sa source Razz. Voilà pour des justifications encore que je n'avais mêem pas besoin de me justifier...

"Il retourne à ses recherches Very Happy"
sunny
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 20:58

Retour chez les britaniques. En effet j'ai trouver une définition parlant de Brigitte assez intéressante toujours avec ce rapport d'humour britanique. Je vous la livre:

"Brigida proviendrait de la racine celtique Brig signifiant "force, puissance, autorité", qui paraît voisine du toponyme souvent utilisé : Briga (la hauteur fortifiée). une divinité Brigantia serait attestée dans plusieurs inscriptions antiques de Gaule et de Grande-Bretagne, et une autre divinité, Bricta ou Brixia, est également attestée, dont le nom est traduit par "la Brillante", ce qui est aussi le sens propre de la Perchta germanique. (Berthe) Britta, diminutif de Brigitta, a-t-elle donné son nom au pays des Brittania ?" (Extrait d'un article de J. Christmann - in Bulletin de la Société de Mythologie Française, n° 157, 1990, p.53)

J'avait oublier en fait dansl e dessin de dépard qu'il contient aussi la vie malgré les deux cercueil et le tombeau. En effet, un nombre conséquent d'étoile s'y trouve. Ces étoile scintillent de toute part d'ailleurs. Alros il y aurait-il un raport entre la Brillance des étoile et Brigitte?

"Il trouvera un jour, il trouvera Razz"
sunny

Nos amis anglais sont décidémetn plus présent que je l'imaginais si j'en suis mes rehcerhces sur Brigitte toujours dans un cadre très général pour le moment voici ce qu'on peut trouver sur le site:

http://66.102.9.104/search?q=cache:v83ES4X_TyMJ:magie.alliance-magique.com/sujet-105.php

Au sujet De Brigid...


Son nom signifie "Flèche fougueuse et puissante".Les légendes indiquent que le Dagda et le Boann ont eu trois filles, toutes appelées Brigid, et chacune des trois soeurs est combinés dans une déesse triple. Elle est représentée soit comme une jeune fille, comme une mère ou comme une vieille femme, pour évoquer le cycle continu de la vie.

Elle s'appelle également Bridget, Brigid ou la jeune mariée. Il y a deux prononciations pour son nom: BRIJJ-bRIJJ-itt, qui est la version anglaise, ou BREE-deh (ou parfois BREE-djeh), qui est plus irlandais. L'ancienne prononciation est plus commune, même en Irlande, où la plupart des personnes parlent maintenant anglais (cependant la langue irlandaise est un sujet exigé dans le système scolaire).

Déesse de la guérison, de la médecine, de l'agriculture, de l'inspiration, de la connaissance, de la poésie, de la prophétie, de l'art des forgerons, du feu, de la fertilité, de l'amour, du foyer et de l'artisanat féminin.

On y parle aussi de la Croix de Brigitte dans ce même forum:

[quote]Croix De Rue Brigid

Brighid est la protectrice et la gardienne de la Mémoire et de la Connaissance, elle nous donne le savoir et la sagesse de protéger, chérir et encourager la production de la terre, car c'est la source de la vie.
La tradition qui a été la plus reconnue était celle de fabriquer des croix de Brigid la veille de Imbolc. Ces croix étaient faites de feuilles de maïs, ou autre herbe selon la disponibilité. L'apparence de la croix changeait selon la tradition culturelle, mais la symbolique demeure la même: la croix devenait un talisman de protection contre les mauvais esprits et le feu lorsqu'elle était suspendue dans la maison. [quote]

Donc brigitte serai la gardienne de la Connaisse et de la Mémoire. Brigitte est aussi une appelation britannique du prénom celte initial. Ce site nous dit aussi que Brigitte serai la sage femme qui aida à l'accouchemetn de Marie et qu'il y aurai son arbre généalogique partant d'angleterre.

Tout ceci est fort intrigant mais, ma question reste toujorus sans réponse. pourquoi nous parler de Brigitte? Et où est-elle présente présente dans le topic vu qu'il faut y revenir?

"La recherche continue donc"
sunny
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par pounette le Ven 27 Juil - 21:41

mrrire tu regardais simplement LUG et tu avais tout le reste

le feu est un principe masculin comme l'air

l'eau est un principe feminin

et le dessin est un beau pliage
avatar
pounette
Théoricus Adeptus Minor
Théoricus Adeptus Minor

Nombre de messages : 216
Age : 66
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 21:42

Pour les lettre hébraïque, je confirme les dire de Lecter (herusement d'ailleurs Razz). Je viens d'effectuer des recherches sur le language hébraïque et son alphabet. Pour moi, les lettre dans l'ordre sont donc:

Aleph, Mem, Taw

La dernière lettre est donc un Taw et nno Het qui se ressemble beaucoup d'ailleurs mais d'après l'alphabet que j'ai sous les yeux, il n'y a pas de doute possible après grossissement.

Cependant, ceux ne sont que des consonne. Je ne peux rien en déduire donc pourl e moment en tout cas. Mais peut-être que la réponse est là après tout. DAns la lettre volé elle était très visible et c'est le poste le plus visible et le plus mis en évidence de Lecter et comme il le dit lui même dans ce même post: "Tout est dit".

Alors je change mon fusil d'épaule comme on dit et cherhce dans cette direction là à la place de brigitte qui ne m'amène partout et nul part pour le moment.

Heu, je me sens un peu seul dans cette recherche Very Happy. Personne veut me donner un coup de main?

"Bon tant pis, il continue jusqu'à tant que celà l'énerve Razz"
sunny


Dernière édition par le Ven 27 Juil - 21:53, édité 1 fois
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par mrrire22 le Ven 27 Juil - 21:45

Ba je t'en pris donne nous le site correspondant au dessin alors Very Happy.

Après tout j'aime bien la simplicité aussi. Donc si tu as raison, j'aimerai bien avoir le site en question Very Happy.
avatar
mrrire22
Magus
Magus

Nombre de messages : 1341
Age : 31
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maths-cuicui.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les embrouilles de Lecter

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum